Publié le 06 janv. 2023, Modifié le 06 janv. 2023

3 sociétés du groupe Ardec Industries retenues dans l'appel à projets France 2030

Le groupe ARDEC Industries, basé dans le Jura, fait partie des lauréats de la deuxième relève (décembre 2022) de l'appel à projets "Diversification de sous-traitants de la filière automobile en Bourgogne-Franche-Comté. "Nous sommes confrontés comme beaucoup d'acteurs industriels aux annonces liées à l'arrêt des moteurs thermiques en 2035 en Europe. Notre groupe réalise 40% de son chiffre d'affaires pour le secteur de l’automobile. L'enjeu est de trouver une stratégie alternative qui passera par des investissements dans des moyens capacitaires, technologiques et humains" note Stéphane Lucas, Président d' Ardec Industries. 3 sociétés du groupe ont été retenues dans le cadre de France Relance 2030, Le Décolletage Jurassien (39), Meca-Forging (70) et Ardec Precision Machining - APM (39). Le projet interne baptisé SODEMOT (SOrtir de la DEpendance aux MOteurs Thermiques) prévoit un plan d'investissement de 9 millions d'euros sur 3 ans hors immobilier. Une partie de cette enveloppe concerne l'achat d'une presse à froid pour la société Meca Forging. "Notre objectif est d'être leader en Europe sur la frappe à froid des aciers inoxydables et d’autres alliages spéciaux. C'est un savoir-faire que peu d'acteurs maîtrisent" précise le dirigeant. Le groupe Ardec Industries, qui compte 230 personnes et a réalisé un CA de 38 millions d'euros en 2022, va également poursuivre ses investissements dans un parc-machines de décolletage plus performant pour s'ouvrir à d'autres marchés. Une stratégie de diversification qui a débuté avec l'embauche d'un directeur commercial groupe en 2022. "Nous devons nous faire connaître auprès d’acteurs industriels du luxe, du ferroviaire, du nucléaire, du bâtiment…" ajoute Stéphane Lucas.

 

Vous souhaitez être présent
dans la prochaine édition ?